Génération(S) Verseau

Génération(S) Verseau

Thème : La vie quotidienne
Pour cette première production, les studios BonfinWood montent un projet de série axé divertissement et comédie, centré autour de situations de la vie quotidienne. L’ambition de ce format est de présenter de manière humoristique ou légère des aspects de l’enseignements du Maître autour des situations de vie que nous expérimentons tous.v Sans tomber dans le moralisme, les scènes construites autour d’un sujet banal (ranger sa chambre, préparer le repas, laver son linge, nettoyer la voiture de sa chérie, supporter son patron, …) amèneront les protagonistes à réaliser, apprendre ou comprendre cet enseignement pour rendre leur vie meilleure.

Protagoniste : Toutes générations confondues

A la manière des shortcoms, ces comédies au format très court qui meublent l’espace télévisuel avant l’heure du prime, la série sera animée autour de plusieurs groupes de protagonistes.
L’idée est d’observer ces scènes de vies à travers les expériences de groupes intergénérationnels. Les différences de compréhension, de point de vue et de vécu des personnages permettront de donner corps aux conversations et de nourrir les situations de la multitude de relations possibles : Parent / Enfant, Grand frère / Petite sœur, Adolescent / Adultes, Grands-parents / Jeunes enfants, Bébé / Mère, …
Sans tomber dans les caricatures faciles, la sagesse des ainées face à l’ingénuité des enfants, ou dans le systématisme de groupes opposants « vieux / jeunes », les personnages apprendront et enseigneront des idées de l’enseignement afin de résoudre les problématiques de chacune des situations.

Esthétique : L’œil du chat ou la multiplicité des regards

Le second fil rouge qui donnera du liant à la série, c’est l’esthétique imaginée pour ce projet. La caméra sera assimilée au regard du chat de la maison. Il sera l’observateur et le témoin de ces échanges. Il permet d’imaginer des points de vue plus ludiques pour la mise en scène et comme chaque famille aura son témoin, que ce soit son chat ou celui des voisins qui les visite, chaque groupe de protagoniste aura dans la manière de filmer une esthétique qui lui est propre.
C’est cette multiplicité des regards qui sera l’esthétique de la série ; comme on regarde une mosaïque de morceaux de vies, chaque scène aura sa coloration.
Techniquement, cela permettra également de valider des approches de scénario ou de mise en scène différentes.
Cette manière d’assumer le caractère hétérogène de la production à pour but de permettre à tous les frères et sœurs motivées de produire leurs propres saynètes, partout dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 − 19 =